Angers, partante pour trier un coup !

Sensibiliser les étudiants au tri des déchets, mission impossible? Pas si on trouve la bonne position… euh le bon angle. N’écoutant que leur courage et forts de leur expérience, les agences LINER Communication et Partie de Campagne se sont unies pour concocter une campagne que les
33 000 étudiants d’Angers Loire Métropole ne sont pas prêts d’oublier.

Un dispositif de « campus marketing »

Pour séduire ce public volatile et peu enclin aux discours moralisateurs, LINER Communication et Partie de Campagne ont imaginé un concept basé sur le cocktail sexe+humour, largement prisé chez les Jeunes : s’inspirer (très librement) des figures du kamasutra pour mettre en scène différents gestes liés au tri des déchets. Déployé depuis le 29 janvier, le dispositif inclut un volet web, des posters (qui devraient battre les records d’affichage pour un message d’intérêt général…), des badges (qui trouveront sans doute preneurs : « On trie un coup ? » « Oh oui, fais-moi trier ! ») et une révélation « en live » des 12 positions. En live ? Et oui, une roulotte « Tri-show » judicieusement placée à l’entrée des 4 restaurants universitaires angevins accueille les étudiants pour un exercice grandeur nature, sous la houlette de la troupe d’improvisation locale « Les Expressos » et des ambassadeurs du tri de la
métropole.

Le tri c’est sexy

Si le Kamasutri n’est pas forcément le plus court chemin vers le Nirvana, il ne manquera pas de déclencher le sourire et d’éveiller les consciences des plus « écologiquement frigides »… Entre « la caresse du papier », les « sensations plastiques » ou la « friction de la brique sur la cartonnette », les 12 positions pour trieur averti dynamitent avec humour les codes de la communication publique. Après les rencontres rocambolesques entre déchets et contenants de la campagne du « Juste tri » (engagée par Angers Loire Métropole en 2010 et déjà orchestrée par le duo Liner + Partie de Campagne) le
Kamasutri devrait tenir ses promesses : sensibiliser sans ennuyer. Communiquer « utile » en se faisant plaisir, c’est possible !